Petit guide de réparation du vélo électrique

Votre vélo électrique nécessite quelques réparations ? Nous vous expliquons comment procéder pour qu'il soit de nouveau comme neuf.

Petit guide de réparation du vélo électrique

Vous avez beau tenir à votre vélo électrique, la mécanique et vous, ça fait deux… Vous n'avez pas à en rougir, l'art de la mécanique est un véritable métier, et parfois, il vaut mieux savoir déléguer certaines tâches plutôt que de s'y coller soi-même, au risque d'effectuer de mauvaises manœuvres aux conséquences pour le moins inattendues.

Et rassurez-vous, si l'appel de la clé Allen est plus fort que tout, votre vélo vous donnera toujours l'occasion d'assouvir vos envies de bricolage !

Alors, prêt·e à faire le point sur les grandes lignes de la réparation de votre vélo électrique ?

Quelles pièces d’un vélo électrique/VTT électrique peuvent nécessiter une réparation ?

À l'image d'un vélo dépourvu d'assistance électrique, certaines pièces de votre vélo seront forcément amenées à être réparées, voire changées, la faute à une inévitable, mais normale, usure causée par une utilisation fréquente, mais aussi à une éventuelle corrosion due notamment à l'humidité extérieure ou au lieu de stockage, ou encore à un entretien laissant quelque peu à désirer (oups).

Petit guide de réparation du vélo électrique

Ça fait partie du quotidien de tout cycliste, il faudra peut-être vous attendre à être confronté·e à des problématiques de crevaison, de roues voilées (légèrement déformées à cause d'un choc, par exemple), ou encore de rayons cassés. D'ailleurs, les vélos électriques pesant en moyenne 17 à 25 kg, contre 15 kg pour un vélo normal, les roues doivent supporter davantage de poids, et c'est ce qui explique en partie la potentielle présence des désagréments précédemment cités.

Petit guide de réparation du vélo électrique

Le réglage des freins est également un impératif à ne pas négliger, à l'instar de la chaîne. On ne vous l'apprendra certainement pas, mais cette dernière peut dérailler, se détendre, ou encore casser. Dans tous les cas, pour votre confort au cours du pédalage et pour la préserver, nous vous conseillons de veiller à ce qu'elle soit toujours bien lubrifiée (sans pour autant trop l'être, au risque de tâcher irrémédiablement votre plus belle paire de chaussettes).

Enfin, il est essentiel de vérifier régulièrement le serrage des vis de toutes les pièces se trouvant sur votre vélo à assistance électrique, et ce, afin d'assurer votre propre sécurité.

Concernant les câbles électriques de votre vélo, il est possible que ceux-ci soient altérés au fil du temps. Dans ce cas-là, un diagnostic avec un·e technicien·ne qualifié·e vous permettra d'identifier la panne et de la résoudre. Il en va de même pour votre moteur et votre batterie.

Bien entendu, la liste des éléments énumérés dans ce paragraphe n'est nullement exhaustive, et nous vous conseillons de vous rendre directement dans un atelier si l'aspect d'une pièce de votre vélo vous semble suspect, ou si vous ressentez un inhabituel inconfort lorsque vous pédalez.

Nous nous permettons également d'insister sur le fait que les pièces qui composent un VAE ont été élaborées et designées pour assurer votre sécurité ; par conséquent, il est raisonnable de penser que les ingénieur·es misent sur la fiabilité et la robustesse de ces dernières. Placez donc votre confiance en leur expertise, et mettez un point d'honneur à bichonner votre fidèle destrier !

Petit guide de réparation du vélo électrique

Comment entretenir les révisions effectuées sur un vélo à assistance électrique ?

Tout dépend de vous !

En matière d'entretien, il n'y a pas de règles, vous (et vous seul·e) êtes et demeurez le·la maître·sse du destin de votre vélo électrique. Vous êtes le·la seul·e décisionnaire, et nous vous conseillons par conséquent de prendre ce rôle à cœur. Aussi, tout n'est qu'une question de bon sens : ne faites pas à votre vélo ce que vous n'aimeriez pas que l'on vous fasse à vous. Il a besoin d'être lavé ? Lavez-le. Une petite révision mécanique s'impose ? N'hésitez plus. La personne qui réalise son entretien vous a donné quelques conseils pour assurer la longévité de votre VAE ? Mettez-les en application.

Petit guide de réparation du vélo électrique

En pratique, cela donne donc un entretien régulier, dit de " routine ", histoire de vous permettre de rouler confortablement et en toute sécurité. Pour ce faire, avant de partir en balade, assurez vous que :

la pression de vos pneus soit adéquate en vous référant à la pression préconisée par le fabricant du modèle de vos pneus ;

• que votre chaîne soit correctement lubrifiée ;

• que vos freins… freinent bien (c'est un véritable scoop) ;

• que vos roues, votre guidon, votre selle, et votre potence soient suffisamment serrés ;

• que vos vitesses passent bien ;

• … et plus si affinités !


Ce petit check-up vous semble peut-être laborieux au premier abord, mais rassurez-vous, il n'en est rien ! Ce n'est qu'une question d'habitude, comptez sur le temps pour aiguiser votre œil d'expert·e capable de déceler la moindre imperfection technique !

Après les révisions techniques, rien ne vaut un bon lavage régulier pour entretenir votre VAE et les éventuelles réparations dont il a auparavant bénéficié. Il faut dire que la pollution, l'air marin, ou encore la boue, les feuilles et autres déchets pouvant venir se glisser dans les pièces de votre vélo peuvent contribuer à son usure prématurée… alors pas de secret : au bain ! Rendez-vous sur notre article Conseils et astuces pour le bon entretien d'un vélo électrique, vous y trouverez un descriptif complet des différentes étapes du lavage de votre vélo.

Pour finir, un bon entretien passe également par un stockage digne de ce nom.

Tout d'abord, veillez à plier (si votre vélo électrique est pliable) et à ranger votre vélo en douceur afin d'éviter d'abîmer ses câbles ; en effet, qui dit vélo électrique, dit câbles ; et qui dit câbles endommagés, dit vélo… plus du tout électrique !

Concernant la batterie, il est essentiel de soigner son stockage pour assurer la pérennité de son fonctionnement. Pour cela, il est préconisé de la recharger plusieurs fois, et ce, même si vous n'utilisez pas votre vélo électrique pendant plusieurs mois. Et inversement : rien ne sert de l'abandonner sur son socle de recharge. Tout est une question de dosage !

Enfin, stockez votre vélo électrique et sa batterie dans un endroit tempéré, autrement dit, là où la température se situe aux alentours des 20 degrés.

En cas de panne de votre batterie, adressez-vous à l'endroit où vous avez acheté votre vélo si ce dernier est encore sous garantie. Si ce n'est pas le cas, apportez tout de même votre batterie en atelier afin qu'un·e technicien·ne l'analyse et voit si celle-ci est récupérable, et auquel cas, vous propose un devis pour la réparer.

Petit guide de réparation du vélo électrique

Quand faut-il emmener un vélo électrique pour un entretien ?

ET OÙ LE FAIRE RÉPARER (RÉPARATEUR·TRICE, MAGASIN, BOUTIQUE, ATELIER, ETC.) ?

Un vélo électrique correctement entretenu ne nécessite normalement pas plus d'une révision par an… Un peu comme nous, il s'agit de sa visite médicale annuelle à lui, en fait ! Lors de ce contrôle dans le magasin dans lequel vous avez acheté votre vélo, ou en atelier ou boutique spécialisés, un·e mécanicien·ne s'assurera que votre vélo fonctionne correctement en analysant chacune de ses pièces (le pédalier et son boîtier, le cadre, les roues, la direction, les vitesses, etc.) ; il s'agit en fait du même check-up que nous vous conseillions tout à l'heure d'effectuer, celui-ci est simplement davantage poussé. Concernant la partie électrique, le·la professionnel·le qui prendra en charge votre vélo utilisera un outil pour réaliser son diagnostic et réaliser la mise à jour du logiciel auquel votre VAE est apparenté.

Le petit plus de cette visite ? Pour les curieux·euses, si le·la technicien·ne en a le temps, il·elle pourra même vous expliquer comment fonctionne un vélo électrique… ou du moins les rudiments de la chose !

Petit guide de réparation du vélo électrique

Où assurer un vélo électrique ?

Saviez-vous qu'il est possible d'assurer votre vélo électrique ? Maintenant oui ! 

Si cette démarche vous semble judicieuse, que vous pouvez vous l'offrir, qu'elle vous rassure, et surtout, si vous pensez qu'elle répond à vos besoins, il existe des assurances dédiées. Assurer son vélo électrique n'est cependant pas une obligation, à moins que ce dernier soit débridé, comme le précise service-public.fr " l'assurance est obligatoire pour le VAE dont la puissance dépasse 250 W ou dont la vitesse dépasse 25 km/h, car il est assimilé à une moto. L'assurance à souscrire est la même que pour une moto ".

Comme vous l'aurez compris, la réparation de votre vélo électrique (ou de votre VTT électrique) n'est pas une tâche qui vous incombe complètement. La mission qui vous revient est celle de prendre le temps d'apporter ce dernier à un·e professionnel·le une fois par an, et dès que vous éprouvez un doute sur sa santé mécanique et/ou électrique.

Alors si vous comptez profiter encore longtemps des bons moments de balade en plein air que votre VAE sait si bien vous offrir, n'oubliez pas d'en prendre le plus grand soin au quotidien ;) !

+ de conseils vélo électrique