LES TECHNIQUES DE MISE À L'EAU EN PLONGÉE SOUS-MARINE

Une fois équipé pour la plongée, il est difficile d'être habile avec un bloc sur le dos. Surtout pour se mettre à l'eau... Subea a répertorié, pour vous, les différentes techniques pour une mise à l'eau rapide et efficace ! 

Les techniques de mise à l'eau en plongée

Une fois équipé de notre gilet stabilisateur et des blocs, nous, plongeurs, devenons aussi habiles qu'un manchot sur la banquise ! En effet, le poids de notre équipement et du (ou des) blocs nous fait pencher dangereusement. C'est pourquoi il existe plusieurs techniques permettant une mise à l'eau efficace et surtout sans danger.~Subea a répertorié pour vous les différentes techniques de mise à l'eau possibles pour la plongée sous-marine ! 

AVANT LA MISE À L'EAU

Avant de vous mettre à l'eau, quelques vérifications de dernière minute sont à faire. Tout d'abord, quelle que soit la technique choisie, rappelons nous qu'il est essentiel d'avoir vérifié, ou d'avoir fait vérifier, notre équipement (bouteille ouverte et pression normale au manomètre, pas de fuite etc...).
Ensuite, vérifiez bien qu'il n'y ait aucun autre plongeur en dessous de vous. 
Enfin, une fois à l'eau et stabilisé avec le gilet gonflé, il est indispensable de bien communiquer à la palanquée et au bateau mère que tout va bien.

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES DE MISE À L'EAU

LE SAUT DROIT

Cette technique va s'effectuer en plusieurs étapes. Tout d'abord, en position debout, tenez-vous au bord du bateau. Puis, pensez à bien tenir votre masque et votre détendeur avec votre main droite. Enfin, faîtes un grand pas en avant tout en restant bien droit et en regardant à l'horizon.

LA BASCULE ARRIÈRE

Pour cette technique, il s'agit d'amorcer un salto avant, aidé par le poids du bloc, afin d’atterrir sur le dos. Départ en position debout, les genoux contre les boudins ou le bastingage du bateau.

LA BASCULE AVANT

Pour cette technique, il s'agit d'amorcer un salto avant, aidé par le poids du bloc, afin d’atterrir sur le dos. Départ en position debout, les genoux contre les boudins ou le bastingage du bateau.

L'ENTRÉE ASSISE 

Cette technique est principalement utilisée sur les bateaux gonflables et zodiaques. Le départ se fait en position assise, les jambes à l'extérieur du bateau. Il s'agit ici de tout simplement basculer vers l'avant. 

LA MISE À L'EAU NON ÉQUIPÉE

Il s'agit ici de gonfler son gilet afin qu'il flotte à la surface. On se met alors à l'eau et on l'enfile directement dans l'eau, et non pas en dehors. L’avantage est que l'on n'a pas besoin de porter le matériel mais l’inconvénient de cette technique est qu'il faut vérifier que votre équipement (gilet stabilisateur, détendeur, manomètre, etc...) soit mis correctement pour éviter les mauvaises surprises à la descente.

Comment se mettre à l'eau en plongée sous-marine ?

Guillaume

Passionné de sports subaquatiques

DÉCOUVREZ AUSSI D'AUTRES CONSEILS PLONGÉE !