Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

Vous avez envie de laisser de côté les routes asphaltées et de privilégier une pratique plus lente et plus isolée de la circulation sans changer de vélo ? Voici nos conseils pour effectuer vous-même la transformation de votre vélo route en vélo de gravel.

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

Le gravel bike, c'est quoi ?

A la frontière entre vélo route, VTT, cyclo-cross et vélo tout chemin, on vous dit tout sur le gravel  et pourquoi s'y mettre, que ce soit pour profiter de balades le week end, aller au travail, découvrir de nouveaux sentiers près de chez vous ou partir en voyage, toutes les raisons sont bonnes pour se mettre au gravel !

Un vélo polyvalent sur tous les terrains, entre route et chemin

Un vélo polyvalent sur tous les terrains, entre route et chemin

Techniquement, le gravel bike reprend les codes du vélo de route et du VTT pour donner plus de liberté aux cyclistes. Entre routes et sentiers, plus besoin de choisir : le gravel cherche l'optimisation technique pour les deux pratiques :

• un cadre rigide, mais léger comme sur les vélos route ;
• un mono plateau et une cassette plus large comme sur les VTT ;
• des pneus crantés et larges à mi-chemin entre les pneus de route et de VTT.

VTT, gravel ou cyclo cross, comment faire pour choisir ? 

Quel vélo choisir pour vos sorties ou trip à vélo ? Selon votre pratique, voici ce qu'il faut retenir de chaque vélo : 

Les vélos gravel s'adaptent aussi bien sur la route que sur les sentiers. Légers et robustes, c'est également un bon choix pour voyager avec.
Les VTT sont conçus spécifiquement pour les chemins et sentiers techniques. S'ils sont inégalables sur ces terrains-là, ils sont aussi plus lourds et moins performants sur les parties route.
Enfin, les vélos cyclo-cross sont spécifiques pour les courses. Très léger, mais aussi plus fragile qu'un vélo gravel, c'est un vélo conçu pour la performance et non pour le confort.

Le vélo gravel est avant tout une pratique libre et ludique du vélo, à laquelle chacun.e donne sa propre définition, en fonction de son goût pour la vitesse, la technicité ou l'aventure.

Transformation : les étapes pour convertir votre vélo de route en gravel

Parfois, il suffit d'un changement de pneus pour aller rouler sur des routes forestières et profiter d'une balade loin du trafic. Pour éviter tout dysfonctionnement sur votre futur vélo "gravelisé", ou toute impossibilité de montage, vérifiez à chaque fois en amont la compatibilité des pièces qui vous intéressent avec votre vélo de route. Voici quelques astuces pour convertir vous-même votre vélo de route en vélo de gravel.

⚠️ NB : Vérifiez bien avant d'utiliser nos conseils pour faire la transformation de votre vélo que les manipulations ne remettent pas en cause la mise en œuvre de votre garantie !

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

Étape 1 :  Changer les pneus ou les roues de votre vélo

La première étape pour convertir votre vélo de route en gravel est le changement des pneus. En effet, les pneus de vélo de route sont lisses et ont une section entre 23 à 30 mm alors que les pneus de gravel sont crantés et ont une section entre 35 à 45 mm.

Changer ses pneus de route pour des pneus gravel

Alors qu'en vélo de route, la largeur de la bande de roulement est minimisée, pour limiter les frottements au sol, en gravel, on privilégie des pneus plus larges pour les terrains accidentés et pour plus d'adhérence pour les conditions humides. La première étape pour transformer votre vélo est de monter des roues adaptées à l'off-road en changeant les pneus.

Certains vélos de route ont des jantes et des fourches qui acceptent des sections de pneus allant jusqu'à 35 mm, ce qui est un bon début pour rouler sur des chemins pas trop techniques. Vos nouveaux pneus seront crantés et larges, ce qui permet de rouler à basse pression pour adhérer mieux aux différents sols.

Lors de la transformation de votre vélo de route en gravel bike, assurez-vous de la compatibilité de tous les éléments :

• Vos nouveaux pneus gravel doivent s'adapter sur vos jantes de route ;
• Attention à bien vérifier que le pneu ne touche pas le cadre ni la fourche et que le dégagement (évacuation de la boue) est suffisant sans endommager le cadre.

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

Comment changer les jantes pour plus de technicité en gravel ?

Pour une pratique gravel plus engagée, il est judicieux de changer également les jantes. Les jantes gravel en aluminium sont souvent plus à même d'encaisser les chocs qui seront permanents en off-road. Elles permettent aussi d'emprunter des chemins plus techniques en acceptant des pneus à section plus larges, jusqu'à 40 et 45 mm, tant que la fourche de votre vélo l'accepte. En effet, avant de procéder à un tel changement, il est important de vérifier que votre vélo est adapté pour ce type de jante !

Le système de freinage de vos nouvelles jantes doit aussi s'adapter à celui en place sur votre vélo en transformation, si vous ne voulez pas avoir à faire de grosses modifications. Il est préférable d'avoir un système de frein à disque en place, plus adapté à la pratique du gravel que les freins à patin. 

Autre avantage à passer sur des roues de gravel en changeant les jantes et les pneus, vous pourrez rouler en tubeless. Ces roues sans chambre à air permettent de rouler avec une pression bien plus faible dans le pneu et d'accroître ainsi l'adhérence et le confort. Au moment de choisir les jantes et le pneu, il convient donc de définir sa pratique et de faire un choix pour s'équiper en conséquence.

Étape 2 :  Les modifications du guidon pour encaisser les vibrations et trouver l'équilibre

Les descentes sur routes sont souvent un moment de détente, de récupération. En gravel, la descente est une compétence à part entière. Comme pour toute compétence, on peut adapter le matériel pour se faciliter la tâche. Les guidons de gravel reprennent la forme des guidons de vélo de route tout en étant plus évasé pour un maximum d'équilibre en descente. Pour entamer la transformation de votre vélo, vous pouvez déjà changer la guidoline (ruban autour de votre guidon) afin d'améliorer votre confort. 

Changer la guidoline de votre guidon 

Modifiée simplement et rapidement, sans frais majeurs, la guidoline est la première chose que vous pouvez changer sur votre guidon de route. Privilégiez une guidoline épaisse, douce et mousseuse pour absorber les vibrations. Parfois, c'est même intéressant de doubler la guidoline, pour bénéficier d'un matelas encore plus confortable pour les paumes de main et les poignets. Autre option, utilisez du ruban en gel pour un confort maximal.

Changer le cintre de votre guidon

Si vous prévoyez de vous aventurer dans une pratique gravel plus poussée, avec de la caillasse plus instable ou du sable, il peut alors valoir la peine de s'équiper d'un cintre gravel. Les guidons des vélos gravel se caractérisent par un cintre évasé. Beaucoup se posent la question de la fonction de cette forme atypique : c'est une volonté de trouver davantage de stabilité et d'équilibre.

L'équilibre du.de la cycliste dépend principalement de deux facteurs : son centre de gravité (plus il est bas, plus on est stable) et l'écartement de ses bras (plus l'écartement est important, plus on est stable). Un guidon évasé permettra d'avoir une position avec un centre de gravité plus bas et les bras plus écartés, maximisant ainsi l'équilibre sur le vélo.

Le changement de votre cintre est donc une étape simple mais pas négligeable, il déterminera votre position sur le vélo. Prenez le temps de bien centrer votre nouveau cintre de gravel et testez votre position une fois qu'il est en place.

Techniquement, vérifiez la compatibilité de votre nouveau cintre de gravel avec la potence en place sur votre vélo de route au moment de l'achat. Si cette dernière n'est pas compatible, vous devrez changer votre potence avant de mettre le cintre en place. 

Étape 3 : Nos conseils pour changer la transmission de votre vélo

Alors que les cols routiers sont souvent linéaires, réguliers et avec des pourcentages relativement acceptables, en gravel, on peut vite se trouver devant un talus très raide, avec en plus, une surface peu adhérente. Pour se donner toutes les chances de "passer partout", il peut être judicieux de changer de cassette, en choisissant le pignon le plus grand possible. Les vélos gravel dans le commerce sont généralement équipés en mono plateau. Votre vélo de route est sans doute en double plateau. Il peut être judicieux de rester en double plateau, donnant ainsi plus de liberté dans les passages raides qu'offrent parfois les itinéraires off-road.

Si vous changez votre transmission, l'idéal est de prendre la même marque pour tous les éléments. Vous rencontrerez moins de problèmes lors de la maintenance de votre vélo et pour la compatibilité des éléments. 

La différence entre une transmission de route et une transmission gravel :

Votre vélo de route possède un double plateau de 39 à 42 dents pour le petit et de 52 ou 53 dents pour le grand. À l'arrière, les cassettes standards vont du 11-28 au 11-32. 

➡️ En gravel, il existe un arbitrage entre mono et double plateau.x qui met en balance confort d'ascension et praticité. Le double plateau vous donnera plus de facilité dans les montées mais il ne faut pas négliger les risques de dérailler qui sont plus importants à cause du saut de chaine. 

➡️ De manière générale, les configurations de gravel sont les suivantes : 

• monoplateau : plateau de 40 ou 42 dents couplé avec des cassettes 11-42 ou 11-40 ;
• double plateau : plateaux 48 et 31 dents combinés avec une cassette 11-34. 

Si le vélo de route que vous envisagez de convertir est d'ores et déjà monté en double plateaux avec un espacement minime, il peut être judicieux de conserver cette configuration. En termes de budget et de montage, l'ajout de vitesses à l'arrière est la solution la plus simple. 

Étape 4 : le changement des pédales 

Enfin, le gravel est relativement récent, les planificateurs d'itinéraires ne sont pas encore aussi perfectionnés pour la pratique du vélo gravel que pour le VTT et le vélo de route. Il est particulièrement fréquent de trouver des sentiers difficiles à passer avec un vélo gravel. C'est pourquoi, un des premiers réflexes lorsque vous passez votre ancien vélo de route en gravel, est de changer les pédales pour un modèle SPD. Ce système permet de déclipser plus vite en cas de besoin et de pouvoir me mouvoir correctement lorsque vous devrez poser le pied à terre.

À la différence des pédales de vélo de route, les pédales SPD (utilisée en VTT) sont plus pratiques pour l'off-road. Plus petites, elles se déclipsent plus facilement et évitent l'accumulation de boue sous les pieds. D'un autre côté, la cale sous les chaussures est minimaliste pour faciliter les parties à pied sur les terrains accidentés. 

Certains fabricants de vélo proposent des pédales SPD avec une plateforme qui vous apportera plus de stabilité si vous n'êtes pas habitué.e aux pédales automatiques. C'est aussi la possibilité d'utiliser votre nouveau vélo de gravel tous les jours, sans nécessairement enfiler vos chaussures de vélo. 

Bonus : quel équipement choisir pour faire du gravel ?

Votre tenue de vélo de route est-elle adaptée pour pratiquer le gravel ? Bien évidemment ! C'est l'avantage du vélo : vous pourrez parcourir les routes ou les sentiers en étant équipé.e sensiblement pareil. Hormis vos chaussures si vous roulez en pédales automatiques, vous n'aurez pas besoins de racheter le reste de votre tenue. 

Si vous n'êtes pas déjà équipé.e pour le vélo, voici notre liste (non exhaustive) pour composer votre tenue :

• un cuissard de vélo court ou long selon la saison
• un maillot à manches courtes ou un maillot à manches longues
• une veste chaude ou imperméable compacte selon vos besoins
• un casque de vélo homologué 
• des lunettes de vélo pour vous protéger du soleil et des projections
• des mitaines ou des gants pour le confort de vos mains

Quel que soit votre budget, votre appétence pour la mécanique, ou encore votre temps disponible, ne soyez pas trop anxieux sur le sujet. Le vélo gravel est avant tout une pratique libre et ludique du vélo, à laquelle chacun.e donne sa propre définition. S'il suffit d'un changement de pneu pour aller rouler sur des routes forestières, d'autres poussent la pratique du vélo gravel dans ses retranchements. À chacun.e sa pratique, le gravel c'est avant tout la liberté !

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

Maximilian

Franco-allemand, fils d'expatriés, je me sens plus citoyen du monde qu'autre chose. La soif de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures et de nouvelles langues, alliée à ma passion pour l'endurance et le dépassement de soi m'ont menés à me débarrasser de mon toit. Je suis donc nomade à vélo, en perpétuelle quête de nouveaux défis. Le vélo : ma liberté, que j'aimerais partager à tous celles et ceux qui n'osent pas franchir le cap.