Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

Vous avez envie de laisser de côté les routes asphaltées et de privilégier une pratique plus lente et plus isolée de la circulation  sans changer de vélo ? Voici nos conseils pou transformer un vélo route en vélo gravel.

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

1. Le gravel : ce vélo polyvalent entre route et chemin

A la frontière entre vélo route, VTT, cyclo-cross et vélo tout chemin, on vous dit tout sur le gravel  et pourquoi s'y mettre, que ce soit pour profiter de balades le week end, aller au travail, découvrir de nouveaux sentiers près de chez vous ou partir en voyage, toutes les raisons sont bonnes pour se mettre au gravel !

Alors oui, cette pratique a le vent en poupe, mais tout le monde n'a pas l'envie de réinvestir dans un nouveau vélo. Tout le monde n'a pas non plus la place de stocker plusieurs vélos. Aucun souci, le vélo de route et le vélo gravel ont une base commune, voici quelques astuces pour rapidement transformer votre vélo de course en vélo gravel.  Pour éviter tout dysfonctionnement sur votre futur vélo "gravelisé", ou toute impossibilité de montage, vérifiez à chaque fois en amont la compatibilité des pièces qui vous intéressent avec votre vélo de route.

2. CONVERTIR VOTRE VÉLO ROUTE EN GRAVEL : ON COMMENCE PAR LES ROUES

La base du gravel c’est d’avoir des roues adaptées au off-road. Le plus urgent, c'est donc de changer les pneus. Alors qu'en vélo de route, la largeur de la bande de roulement est minimisée, pour limiter les frottements au sol, en gravel, on privilégie des pneus plus larges pour les terrains accidentés et pour plus d'adhérence pour les conditions humides. La majorité des vélos de route ont des jantes et des fourches qui acceptent des sections de pneus allant jusqu'à 35mm, ce qui est un bon début pour rouler sur des chemins pas trop techniques. Alors que nous privilégions, des pneus lisses sur route, en gravel, ce sont les pneus crantés qui sont de mise, permettant d'adhérer mieux aux différents sols.

Attention à bien vérifier que le pneu ne touche pas le cadre ni la fourche et que le dégagement est suffisant pour laisser passer la terre sans endommager le cadre.
Pour une pratique gravel plus engagée, il est judicieux de changer également les jantes. Les jantes gravel en aluminium sont souvent plus à même d'encaisser les chocs qui seront permanents sur du off-road. Elles permettent aussi d'emprunter des chemins plus techniques en acceptant des pneus à section plus larges, jusqu'à 40 et 45mm, tant que la fourche de votre vélo l'accepte. En effet, avant de procéder à un tel changement, il est important de vérifier que votre vélo accepte ce type de jante !

Je vous ai parlé de pneus et de jantes, reste à évoquer l'arbitrage chambres à air/tubeless. Passer en tubeless permet de rouler avec une pression bien plus faible dans le pneu et d'accroître ainsi l'adhérence et le confort. Cet article n'a pas pour vocation de présenter le tubeless, ni de faire un débat entre tubeless et chambres à air (celà viendra dans un article dédié), il vise seulement à faire remarquer que cet arbitrage existe lorsqu'on décide de faire du gravel. Au moment de choisir les jantes et le pneu, il convient donc de définir sa pratique et de faire un choix pour s'équiper en conséquence.

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

3. Le guidon : encaisser les vibrations et trouver l'équilibre

Les descentes sur routes sont souvent un moment de détente, de récupération. En gravel, la descente est une compétence à part entière. Comme pour toute compétence, on peut adapter le matériel pour se faciliter la tâche.
Modifiée simplement et rapidement sans frais majeurs, la guidoline est la première chose que je change lorsque je m'apprête à faire plus de gravel. Je privilégie une guidoline épaisse, douce et mousseuse pour absorber les vibrations. Parfois, c'est même intéressant de doubler la guidoline, pour bénéficier d'un matelas encore plus confortable pour les paumes et les poignets.
Vous pouvez aussi utiliser du ruban en gel.

Si l'on prévoit de s'aventurer dans une pratique gravel plus poussée, avec de la caillasse plus instable ou du sable, il peut alors valoir la peine de s'équiper d'un cintre gravel. Les guidons des vélos gravel se caractérisent par un cintre évasé. Beaucoup se posent la question de la fonction de cette forme atypique. C'est tout simplement une volonté de trouver davantage de stabilité et d'équilibre. C'est en réalité très simple. L'équilibre du cycliste dépend principalement de deux facteurs : son centre de gravité (plus il est bas, plus on est stable) et l'écartement de ses bras (plus l'écartement est important, plus on est stable). Un guidon évasé permettra d'avoir une position avec un centre de gravité plus bas et les bras plus écartés, maximisant ainsi l'équilibre sur le vélo.

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

4. Grimper aux arbres ? Nos conseils pour la transmission

Alors que les cols routiers sont souvent linéaires, réguliers et avec des pourcentages relativement acceptables, en gravel, on peut vite se trouver devant un talus très raide, avec en plus, une surface peu adhérente. Pour se donner toutes les chances de "passer partout", il peut être judicieux de changer de cassette, en choisissant le pignon le plus grand possible. Les vélos gravel dans le commerce sont généralement équipés en mono plateau. Votre vélo de route est sans doute en double plateau. Pour moi, il peut être judicieux de rester en double plateau, donnant ainsi plus de liberté dans les passages raides qu'offrent parfois les itinéraires off-road.

Enfin, le gravel est relativement récent, les planificateurs d'itinéraires ne sont pas encore aussi perfectionnés pour la pratique du vélo gravel que pour le VTT et le vélo de route. Cela fait 5 ans que je roule à travers le monde et en Europe, il est particulièrement fréquent de me retrouver sur des sentiers que je ne parviens pas à passer sur mon vélo gravel. C'est pourquoi, l'un de mes premiers réflexes lorsque je passe en gravel, est de changer les pédales en SPD, ce qui me permet de déclipser plus vite en cas de besoin et de pouvoir me mouvoir correctement lorsque je dois franchir des obstacles en portant le vélo.

Le gravel c'est la liberté : chacun son besoin en fonction de sa pratique !

Quel que soit votre budget, votre appétence pour la mécanique, ou encore votre temps disponible, ne soyez pas trop anxieux sur le sujet. Le vélo gravel est avant tout une pratique libre et ludique du vélo, à laquelle chacun donne sa propre définition, en fonction de son goût pour la vitesse, la technicité ou l'aventure. Parfois il suffit d'un changement de pneu pour aller rouler sur des routes forestières et profiter d'une balade loin du trafic. D'autres poussent la pratique du vélo gravel dans ses retranchements. À chacun sa pratique, et, en conséquence, à chacun ses arbitrages sur le vélo dont il a besoin !

NB : Vérifiez bien avant d'utiliser nos conseils pour transformer votre vélo que les manipulations ne remettent pas en cause la mise en oeuvre de votre garantie !

Comment transformer un vélo route en vélo gravel ?

MAXIMILIAN

Franco-allemand, fils d'expatriés, je me sens plus citoyen du monde qu'autre chose. La soif de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures et de nouvelles langues, alliée à ma passion pour l'endurance et le dépassement de soi m'ont menés à me débarrasser de mon toit. Je suis donc nomade à vélo, en perpétuelle quête de nouveaux défis. Le vélo : ma liberté, que j'aimerais partager à tous celles et ceux qui n'osent pas franchir le cap.