Comment bien régler ses suspensions VTT ?

Aujourd'hui les suspensions font partie intégrante de la pratique du VTT. Pour en profiter et en tirer le meilleur parti, vous devez apprendre à les régler.

Découvrez tous nos conseils pour régler votre fourche ou votre amortisseur !

Comment bien régler sa suspension ?

Le réglage de ses suspensions est important et personnel, car il dépend de votre pratique, de votre poids mais aussi de votre ressenti sur le vélo.
Bien régler vos suspensions est indispensable à la pratique du VTT, un mauvais réglage pourrait mener à des chutes.

Vous vous demandez alors comment régler votre fourche ? Quelle pression mettre dans votre amortisseur ? 
Voici tous nos conseils pour régler vos suspensions !

1/ LES DIFFÉRENTS TYPES DE VTT

En terme de suspensions, il existe trois types de VTT :

-Le VTT tout-rigide ne possède aucune suspension, c'est un peu l'ancêtre du VTT d'aujourd'hui même s'il refait surface chez certains amateurs. Parfait sur terrain (très) roulant, il permet d'avoir un vélo réactif avec beaucoup de performance mais il reste relativement peu confortable comparé aux deux autres.
-Le VTT semi-rigide possède une suspension avant : une fourche dite "suspendue". Il en existe beaucoup : des fourches à double té, des fourches inversées, des Lefty ou "mono-bras"... Ici, on ne parlera que des fourches classiques à air ou à ressort hélicoïdal (ou coil) mais sachez que dans l'ensemble les réglages sont quasiment les mêmes.
-Le VTT tout-suspendu possède deux suspensions : une suspension avant avec une fourche suspendue et une suspension arrière avec un amortisseur.

Sachez que ces trois vélos ont deux "suspensions" en commun que l'on oublie souvent : le cadre et les pneus. Le cadre, par sa géométrie et sa composition va absorber et amortir certains chocs en se déformant. Ensuite viennent les pneus qui, selon leur forme et leur pression, vont amortir les petits chocs et lisser le terrain. Découvrez tous nos conseils pour bien gonfler ses pneus en cliquant sur le lien ci-dessous.

Comment bien régler sa suspension ?
Comment bien régler sa suspension ?

2/ TOUT SAVOIR SUR SES SUSPENSIONS

Comment fonctionne une fourche VTT ? Votre fourche et votre amortisseur (si vous en avez un), fonctionnent globalement sous le même schéma : un ressort va se déformer pour absorber l'énergie d'un choc. Mais pour bien apprendre à régler vos suspensions, il faut savoir de quoi on parle !

Comment bien régler sa suspension ?
Comment bien régler ses suspensions ?

3/ TROUVER LE BON réglage de Ses suspensions

Comment bien régler ses suspensions ?
Comment bien régler ses suspensions ?
Comment bien régler ses suspensions ?

Maintenant que l'on sait comment faire pour régler la dureté du ressort, il faut maintenant savoir obtenir le bon SAG !

Pour vérifier si votre SAG est bon, placez un collier de serrage rilsan autour d’un des plongeurs. Si votre fourche ou amortisseur possèdent un joint torique sur le plongeur, vous n'avez pas besoin de mettre de collier. Equipez-vous de tout votre équipement de rider : casques, chaussures, sac, lunettes, protections... et chevauchez votre monture !

Mettez vous debout sur le vélo, les pédales à l'horizontale et les mains sur le guidon en maintenant un appui du coude sur le mur ou en vous faisant tenir.
Coulissez le joint torique ou le collier rilsan au niveau de l'intersection plongeur/haut du fourreau, puis descendez du vélo en faisant attention à ne pas pomper sur la suspension.
Vous déterminez le débattement obtenu en mesurant la distance entre le collier/joint torique et le haut du fourreau. Calculez ensuite la proportion de ce débattement avec le débattement maximal de votre suspension et vous aurez enfin votre SAG !

Voici une petite formule pour vous aider :
(valeur d’enfoncement*100)/débattement de fourche = SAG

Si votre SAG est trop élevé, desserrez le ressort hélicoïdal ou retirez de l'air dans votre ressort pneumatique. S'il est trop élevé, c'est l'inverse : serrez le ressort ou ajoutez de l'air. Puis recommencez ! Attention, si vous changez la pression de votre suspension, pensez à pomper sur votre fourche ou amortisseur deux ou trois fois afin de répartir l'air dans les chambres positives et négatives (si vous avez une suspension à air).

Comment bien régler ses suspensions ?
Comment bien régler ses suspensions ?
Comment bien régler ses suspensions ?
Comment bien régler ses suspensions ?
Comment bien régler ses suspensions ?

Pour finir, certaines suspensions peuvent aussi être bloquées, ce qui présente un avantage sur des portions roulantes, montantes ou goudronnées. Pour activer ce blocage, tournez la molette qui est positionnée soit au guidon soit directement sur votre suspension selon les modèles.


Vous êtes maintenant prêt pour votre sortie !
Enfin, n'oubliez pas de contrôler l'état de vos suspensions et de les entretenir régulièrement pour allonger leur durée de vie.

CES CONSEILS VONT VOUS INTÉRESSER !