Le réglage de vos fixations de ski

Le réglage des fixations de ski est essentiel. Il assure votre sécurité ainsi qu'une pratique plus confortable et performante du ski alpin. Nous vous accompagnons pour cette manip' dans notre article.

Comment bien régler ses fixations de ski

Casque, masque, ok. Gants, ok. Bâtons, ok. Et vos fixations de ski ? Un bon réglage est aussi essentiel qu'un bon casque pour une journée de ski réussie. Découvrez pourquoi il est important de bien régler vos fixations de ski, et comment le faire avec Valentin, technicien atelier chez DECATHLON.


À savoir, il existe deux types de fixations sur les skis : les fixations montées sur rails : c'est ce que nous allons voir aujourd'hui, et les fixations montées en fonction de la taille de votre coque de chaussure, qui sont, elles, installées par des professionnels en atelier.

Pourquoi est-il important de bien régler ses fixations de ski ?

Résumons-le en deux mots importants : plaisir et sécurité. Le ski est une source de plaisir, quel que soit votre niveau. Mais n'oubliez pas : pas de plaisir sans sécurité ! Des fixations mal réglées, ce sont des risques de blessures, voire de vacances écourtées ou gâchées.

En fait, la longueur des skis génère des efforts importants sur la jambe, en torsion, en avant et en arrière. Pour éviter les lésions, principalement sur le genou, la fixation de ski doit libérer la chaussure lorsque ces efforts sont trop importants pour vos capacités physiques. C’est ce qu’on appelle « déchausser » lorsque, par exemple, vous faites une chute. Le risque, si vous chutez et que le ski reste accroché, c'est de vous faire des torsions du genou, alors que si la jambe est libérée, vous limitez les risques de blessure grave.

LE RÉGLAGE DE VOS FIXATIONS DE SKI

Comment bien régler les fixations grâce au calcul du din, avec la norme iso 11088 (en lien avec les tableaux AFNOR)

Si vous avez commencé à vous intéresser à la question du réglage de vos fixations, vous avez dû rencontrer la valeur de déclenchement appelée également din. C'est la valeur qui permet à vos skis d'être libérés de la fixation lorsque vous chutez. Elle va dépendre de plusieurs critères : la taille de vos skis, votre poids, votre niveau de ski, votre sexe (parce que les ratios taille/poids sont différents chez les femmes et les hommes). 

Votre forme physique est importante au moment du calcul cette valeur de déclenchement, qui s'apparente en fait à un réglage de dureté de votre fixation. Si vous le réglez trop légèrement, vos skis partiront au moindre petit choc, ou si vous passez sur une bosse. Si vous le réglez trop fort, vous risquez de "vous faire un genou" parce que le ski restera fixé à la chaussure en cas de chute : c'est ce que je vous expliquais un peu plus haut. 

Chaque année, de nombreuses chutes et blessures en ski sont dues à un mauvais réglage des fixations. Pour que chacun puisse facilement trouver les bonnes valeurs de réglage, nous avons mis en place une page de calcul automatique accessible à nos équipes en magasin et à nos clients. Chacun peut donc vérifier facilement si les valeurs appliquées sur ses fixations sont bien conformes à son profil de skieur.

bien régler ses fixations de ski - fixations

C'est en fonction de 5 paramètres que la norme définit la dureté de vos fixations :

Comment ajuster des fixations de ski ?

👉 Étape 1 : Commencez par chercher la longueur de la semelle de votre chaussure de ski : elle est en général gravée sur le talon ou côté de celle-ci et exprimée en millimètres.

Cette taille va vous permettre de régler l'avant et l'arrière de vos deux fixations : sur les nouveaux modèles, le système est simplifié et vous n'aurez qu'à tirer sur la languette pour débloquer le système de réglage. Vous devez faire glisser l'avant et l'arrière de vos fixations jusqu'à atteindre l'intervalle de chiffres dans lequel se trouve votre longueur de coque, tout cela en gardant la languette levée. Pour verrouiller la fixation, il suffit de clipser à nouveau la languette.
Vous voilà donc avec la bonne longueur pour entrer facilement l'avant de votre chaussure dans la fixation et votre talon dans la talonnière.

👉 Étape 2 : Réglez la valeur de déclenchement, calculée au préalable grâce à notre outil.

Pour déterminer le din, vous pouvez également vous référer aux tableaux de l'AFNOR, l'association française de normalisation qui développe les normes de sécurité des objets du quotidien.

Prenez aussi en compte le type de ski que vous allez pratiquer : si vous prévoyez d'y aller "fort" (faire des bosses, des sauts, du freestyle etc...) le réglage sera un peu plus dur que si vous y allez tranquille et que vous ne sortez jamais des pistes.

À l'aide d'un tournevis cruciforme, faites bouger les valeurs se trouvant sous forme de graduations sur le dessus de la fixation. Effectuez cette opération à l'avant et à l'arrière de chaque fixation.

Pour ces deux manipulations, n'hésitez pas à vous faire aider par un professionnel.

Où faire régler les fixations de ses skis ?

Si avez le moindre doute concernant le réglage de vos fixations de ski, faites-le vérifier par un professionnel. Nous vous donnons les moyens de vérifier votre réglage avec un outil simple et disponible en cliquant ici, mais vous pouvez également vous rendre en magasin afin d'y faire réaliser le réglage de vos fixations.

Comment savoir si mes fixations de ski sont bien réglées ?

Vous avez réglé vos skis et vous êtes lancés sur les pistes ! 
Vous allez rapidement pouvoir déterminer si vos fixations ne sont pas suffisamment serrées : si vous perdez vos skis en pleine descente (ce qui fait toujours un peu bizarre, mais vous rappellera sûrement vos premiers cours de ski), c'est que les fixations ne sont pas suffisamment serrées, donc quand vous avez appuyé sur la semelle pour tourner, le ski s'est libéré. 

Si vous êtes proches d'un tire-fesse, n'hésitez pas à demander si vous pouvez utiliser un tournevis, sinon vous devrez descendre tranquillement pour en trouver un à la station. Puis allez demander conseil à un professionnel.

Si vous chutez et que vos skis ne se libèrent pas, c'est que le réglage de la dureté est trop élevé. C'est dangereux pour vos genoux, redescendez tranquillement, et faites régler vos skis par un professionnel.

Vous avez maintenant tous les éléments pour régler correctement les fixations de vos skis ! 
Pensez à adapter le serrage en fonction de votre forme physique et à le mettre à jour tous les ans en cas de prise ou de perte de poids importante. Il ne vous reste plus qu'à vous amuser !

LE RÉGLAGE DE VOS FIXATIONS DE SKI

Manon

Journaliste & rédactrice sports

Runneuse de coeur, je suis toujours partante pour tester avec vous de nouveaux sports !
Mon objectif ? Vous transmettre mes tips et ma passion pour le sport à travers mes contenus.

pour aller plus loin...