COmment bien entretenir mes vêtements VTT ?

Vos vêtements VTT sont conçus avec des matières techniques et nécessitent un entretien tout particulier pour durer dans le temps.

Un entretien correctement réalisé permet d'allonger la durée de vie de vos vêtements VTT et de réduire leur impact sur votre porte-monnaie et sur l'environnement.

COMMENT BIEN ENTRETENIR MES VÊTEMENTS VTT

Que ce soit pour raison hygiénique, économique ou écologique, chaque VTTiste se confronte à un problème en rentrant de sa sortie vélo :
Comment bien entretenir ses vêtements VTT ?

Nous vous aidons alors à faire le point pour bien entretenir ses équipements, allonger leur durée de vie, réactiver leur déperlance ou leur imperméabilité ou même réparer un accroc.

Comment bien entretenir mes vêtements VTT ?

1/ L'IMPACT ÉCOLOGIQUE DE MON VÊTEMENT VTT

L'industrie textile fait partie des industries les plus polluantes au monde. Comprenant les enjeux du climat et de l'épuisement des ressources, les équipes DECATHLON ont pour objectif que 100% de leurs produits soient conçus dans une démarche d'éco-conception d'ici 2026.

Mais l'éco-conception DECATHLON, qu'est-ce que c'est ?
L’éco-conception consiste à minimiser l'impact environnemental dès la conception d’un produit, en prenant en compte l’ensemble de son cycle de vie, c'est-à-dire de sa fabrication jusqu'à sa fin de vie tout en passant par son utilisation.

Un produit pensé (ou repensé) dans une démarche d'éco-conception reste un produit qui remplit la même fonction d'usage en présentant en plus un avantage environnemental. Nous n'avons fait aucun compromis sur la performance de nos vêtements VTT éco-conçus. Chaque année, nous vous proposons de plus en plus de textiles éco-conçus qui sont moins énergivores dans leur fabrication mais aussi plus durable dans le temps.

Vous aussi vous avez un rôle à jouer dans cette démarche écologique. En choisissant l'entretien et la réparation, vous allongez la durée de vie de votre équipement et minimisez l'impact environnemental de celui-ci. Sachez que le vêtement le plus éco-responsable qui soit est celui que vous portez déjà !

La Nature est notre terrain de jeu : Préservons la !

Comment nettoyer et entretenir un sac à eau ?

2/ Comment bien nettoyer ses vêtements VTT

Vous pouvez bien entendu laver la plupart de vos vêtements VTT au lave-linge mais il y a quelques consignes à respecter :

En rentrant d'une sortie, profitez du lavage de votre vélo pour retirer le plus gros de la boue et de la poussière sur vos vêtements, cela évitera à votre lave-linge de s'encrasser. Si vous avez beaucoup transpiré, lavez vos vêtements directement après votre sortie. Le sel contenu dans la sueur attaque les fibres textiles. Si vous ne pouvez pas les laver directement, rincez-les pour enlever les résidus de transpiration.

Afin de protéger aux mieux vos vêtements dans le tambour, pensez à les retourner (coutures à l'extérieur), à fermer les fermetures zippées et surtout, à fermer tous les velcros. Certains lave-linges ont un programme "Sport" mais ne vous y fiez pas à 100%.

Préférez un lavage à 30°C maximum et un essorage à une vitesse maximale de 800 ou 1000 tours par minute. Côté lessive, préférez une lessive douce, liquide et pour vêtements délicats.

Evitez à tout prix d'utiliser un quelconque adoucissant, il pourrait altérer les fibres du textile et boucher les pores des vêtements respirants. Faites attention aux capsules 2 en 1 qui contiennent la plupart du temps de l'adoucissant.

Préférez laver vos vêtements déperlants à la main plutôt qu'à la machine. Le traitement déperlant est relativement fragile mais il existe des solutions pour le réactiver.

3/ Prendre soin de son short, sous-short ou cuissard VTT

A une époque pas si lointaine, les cuissards et sous-shorts étaient équipés d'une véritable peau de chamois naturelle qui demandait un entretien tout particulier pour prolonger sa souplesse. Sans entretien, la peau devenait vite inconfortable et l'application d'une crème assouplissante était indispensable.

Aujourd'hui l'insert dans vos sous-shorts et cuissards n'a gardé que le nom : la peau de chamois actuelle est faite de gel ou de mousse synthétique. Plus adaptée à votre morphologie et à votre sexe, elle permet une meilleure évacuation de la transpiration et un meilleur confort sur la selle.

Pour faire durer votre peau de chamois, un simple lavage à la main ou en machine à 30°C avec une lessive au PH neutre suffit. Pensez toutefois à bien laver votre cuissard ou sous-short après chaque sortie.

Si vous ressentez une gène ou une irritation à l'entre-jambe après une sortie, votre cuissard ou votre sous-short n'est peut être pas à votre taille. Nous avons tous une morphologie différente et, comme pour la selle, un cuissard peut être adapté à un cycliste et ne pas l'être pour un autre et ce, sans tenir compte de son prix. Nos équipes DECATHLON ont conçu des peaux de chamois adaptées aux femmes, plus courtes pour éviter d'accrocher le bec de selle et mieux ajustées à la forme de l'entrejambe pour éviter les frottements. Sachez que pour vous aller parfaitement, la peau de chamois ne doit jamais former de pli durant le pédalage et doit toujours être tendu.

Enfin, les cuissards et sous-shorts sont conçus comme des secondes peaux et peuvent donc se porter sans sous-vêtements. La présence d'un sous-vêtement viendrait former une couche supplémentaire entre l'entrejambe et le cuissard et pourrait alors être source de frottements et donc d'irritations. Certains (et notamment certaines) préfèrent porter un sous-vêtement sous leur tenue VTT, si tel est votre cas, privilégiez-en un sans couture et en fibres naturelles.

Comment bien entretenir mes vêtements VTT ?
Comment bien entretenir mes vêtements VTT ?

4/ COMMENT FAIRE SÉCHER SES VÊTEMENTS VTT

Pour le séchage de vos vêtements VTT, préférez la manière douce et naturelle plutôt qu'un sèche-linge qui pourrait venir agresser les fibres textiles. Le sèche-linge est utile dans le seul cas où vous souhaitez réactiver la déperlance ou l'imperméabilité d'un tissu.

Ne tardez pas trop à étendre vos vêtements après les avoir lavés. Vous pouvez les suspendre sur cintre ou sur une corde à linge à condition que les pinces à linge ne puissent pas abîmer le vêtement. Les sources de chaleur trop fortes comme le radiateur sont à proscrire et évitez de laisser sécher vos vêtements en plein soleil : les UV peuvent rapidement dégrader la teinte du vêtement. Préférez un endroit bien ventilé, vos vêtements sécheront rapidement grâce à leur respirabilité. La peau de chamois de votre cuissard ou sous-short prend plus de temps à évacuer l'eau, pensez à la laisser sécher complétement avant de reporter votre cuissard ou sous-short.

Enfin, les vêtements VTT n'ont pas besoin d'être repassés. Un repassage, même à faible chaleur, pourrait abîmer les fibres.

5/ RÉACTIVER LA DÉPERLANCE OU L'IMPERMÉABILITÉ DE SON VÊTEMENT VTT

Certains de vos textiles sont traités de façon à être déperlants ou imperméable. La déperlance est la capacité du produit à laisser perler l'eau en surface tandis que l'imperméabilité consiste à ne pas laisser pénétrer l'eau. Suite aux lavages, le textile traité peut perdre de sa performance. Vous pouvez alors réactiver la déperlance ou l'imperméabilité de votre tissu.

Pour vérifier si vos vêtements sont toujours imperméables ou déperlants, vous pouvez asperger légèrement votre tissu d'eau. Si l'eau coule le long de votre vêtement, le traitement déperlant est encore actif, si l'eau pénètre le vêtement, vous devez réactiver la déperlance.

Après avoir lavé votre vêtement, effectuez un rinçage abondant ou un double rinçage pour supprimer tous les résidus de lessive. Séchez votre vêtement quelques temps à l'air libre puis venez le mettre dans votre sèche-linge (toujours vêtement retourné, coutures à l'extérieur). Configurez votre sèche-linge au minimum de sa température et en programme synthétique/délicat sur un temps court (10 à 15 minutes).

Si après cela, le traitement déperlant de votre textile n'est pas revenu. Vous pouvez "réimperméabiliser" le vêtement à l'aide d'un spray.

Comment nettoyer et entretenir un sac à eau ?
Comment bien entretenir mes vêtements VTT ?

6/ Réparer son textile suite à un accroc

Vos vêtements VTT sont plus résistants que les vêtements de vélo route pour pouvoir faire face à un environnement plus hostile fait de branchages et de ronces.

Toutefois, votre vêtement n'est pas entièrement à l'abri d'un accroc ou d'une déchirure. Avant que le trou ne s'élargisse et ne déchire davantage le tissu, il est possible d'intervenir pour réparer votre vêtement.

Bientôt, nos ateliers seront capables d'intervenir sur vos textiles VTT pour réparer tous les types d'accrocs ou déchirures mais vous pouvez agir dès maintenant en réparant vous-même votre vêtement !

Vous pouvez choisir de réparer votre textile vous-même en utilisant un patch autocollant de réparation.
Ce patch a été conçu pour réparer vos vêtements, sacs, tentes ou même vos chaussures. Référez vous à la vidéo pour les appliquer.
Pour plus de discrétion, vous pouvez placer le patch à l'intérieur du vêtement.

Pensez à arrondir les bords du patch pour une meilleure tenue.

Nos vêtements VTT éco-conçus